Commande Artistique
La Bastide Clairence
(64)

Un projet artistique dans la chapelle Notre-Dame de Clairence

Depuis 2018, un groupe d’habitants du village de La Bastide-Clairence a pris l’initiative de se réunir. Ils se sont appuyé sur l’histoire de la chapelle en recherchant des documents d’archives, des plans, des gravures anciennes et ont renoué avec ceux qui avaient restauré l’édifice au début de ce siècle. Ils ont longuement observé cette modeste architecture, ont exploré la crypte et retrouvé le circuit de l’eau sous la chapelle.

Ensemble, ils ont exprimé leur souhait d’inviter un artiste à mettre en valeur ce site cher au cœur des villageois.

Accompagnés par un médiateur, les commanditaires ont choisi de confier la création d’une œuvre à l’artiste Stéphane Thidet. Cette façon de faire suit un protocole dénommé « Les Nouveaux Commanditaires », une action soutenue par la Fondation de France. Depuis 30 ans, ces projets entre citoyens et artistes ont ainsi permis la création de plusieurs centaines d’œuvres autour de thématiques sociales, historiques, environnementales, avec l’intérêt public au centre des considérations.

Face au soleil couchant, embrassant ce vaste paysage du Pays Basque, la chapelle de Clairence fut construite en 1886. Chapelle familiale non ouverte au culte, elle a été un lieu de dévotion à la Vierge Marie. 

Depuis les temps anciens, une source surgit ici, qualifiée de miraculeuse, aux probables vertus curatives. L’eau sort de terre, alimente un bassin ; un goutte à goutte se laisse entendre.

Le projet artistique entend renouer avec ce mystère des eaux souterraines. En ce siècle des incertitudes, l’art vient ainsi s’immiscer pour créer un espace autour de l’eau, un bien commun essentiel, universel, partagé par le vivant. L’art prendra place et contribuera à offrir un lieu pour tous, propice au repos, à la contemplation, au spirituel, à l’écoute, à la rêverie.

Stéphane Thidet envisage son intervention dans le respect de l’architecture. Il souhaite révéler la présence vivante, scintillante, sonore et lumineuse de l’eau. Un rapprochement entre l’homme et la nature pour penser l’avenir.

Projet dans sa phase de réalisation. Installation prévue pour 2022.

Les commanditaires: Claire Courtade, Marianne Cresson, Alexandrine Dattas, Geneviève Sallaberry, Sylvie Zemb.

Le médiateur: François Loustau / La Maison (Bayonne) 

Administration: Point de Fuite (Bordeaux). En partenariat avec Clarenza (La Bastide-Clairence).

L’artiste: Stéphane Thidet travaille souvent avec des matériaux bruts et des phénomènes naturels. Il imagine des mises en perspectives jouant avec l’histoire des lieux et propose des expériences sensorielles propices à la fiction. Il a exposé ses oeuvres au Voyage à Nantes, au Domaine de Chaumont-sur-Loire, à La Conciergerie de Paris, à la Maréchalerie de Versailles, à l’Abbaye de Maubuisson, au Collège des Bernardins, au Frac Basse-Normandie, à la Maison rouge, au Cairn de Digne-les-Bains, au Domaine Pommery, au Palais de Tokyo… Il vit à Paris et enseigne à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nantes.